07 août 2007

Fin de la dolce vita, retour dans la grisaille....
Ce petit mot pour partager avec vous quelques souvenirs de vacances.

Cette année notre destination : la Galice. Ce n'est pas la porte d'à côté, mais cela en valait la peine !

Région magnifique, ressemblant un chouillat à la Bretagne.




Départ de Bâle direction Madrid. Comme on partait que pour une semaine, on ne voulait pas avaler plus de 2000km en voiture.



Après avoir pris possession de la voiture de location, il est 21 heures, il nous restait presque 8 heures de route pour rejoindre le petit village de Camarinas (le bout du monde..... y'a pas plus loin, après on tombe dans l'eau, :))
5 heures du matin arrivés à bon port (merci le GPS!) Comme il faisait encore nuit, et que nous étions sur les rotules, nous avons pris d'assaut les chambres du studio et... petite ronflette!




Aux environs de midi et demi c'est sur le port d'un superbe petit village de pêcheurs que nous avons pris l'apéro, histoire de s'adapter aux moeurs du pays. Pas difficile du tout d'ailleurs, il suffit de dormir, de prendre l'apéro et les tapas vers 13h, de combler un sérieux petit creux autour de 14-15 heures, de flâner voir faire une sieste ou visiter le pays, retour pour l'apéro vers 19h-20h et souper aux alentours de 22 heures!

Le soleil se couche entre 22 et 23 heures!!! Cela fait drôle au début!
Un séjour reposant!

Le mois de juillet étant une période très festive dans la région, presque chaque jour, un village après l'autre organise une fiesta. Nous avons participé à la fête du chorizo et à celle du caldo.



Pour la somme de 5 Euros, vous devenez l'heureux propritaire d'un bol et d'une "bolinette"et vous pouvez prendre part avec les autoctones au festin et ceci à volonté.


Nous ne pouvions pas aller si loin et oublier de visiter Saint-Jacques de Compostelle




et le cap finistère où les valeureux pélerins viennent dans un dernier effort brûler leurs godasses de marche.



Les plages de sable plus ou moins fin étaient sublimes, des criques par dizaine, une eau limpide, le paradis pour la bronzette.




Lundi matin, direction l'aéroport de Madrid (encore merci GPS), enregistrement des bagages, attente, attente, attente, embarquement et retour sur Bâle. Attérissage à 21h35, il fait déjà nuit!

6 commentaires:

Flo a dit…

Superbe périple! Merci pour ces belles photos!

Gwen a dit…

C'est magnifique ! Les photos nous transportent dans un autre univers ! Je ne connaissais pas ton blog, je vais donc visiter !

Sandra a dit…

Magnifique !!

Anonyme a dit…

C'est superbe Corinne! de belles vacances
Nanounette

Anonyme a dit…

sympa ce petit reportage c'est tout comme si j'étais partie!!!!!
à bientôt fabienne

Gwen a dit…

Effectivement on pourrait croire des paysages bretons, sur certaines photos ! C'est très beau !